Activités paroissiales

ARCHIDIOCÈSE D’OTTAWA
Guide pour la gestion des déchets lors d’activités paroissiales

Activités

Les paroisses et les divers organismes catholiques qui œuvrent dans notre diocèse tiennent habituellement plusieurs célébrations et activités au cours de l’année. Certaines sont petites; d’autres peuvent être très grandes. À ces occasions, il est important de prendre des mesures pour protéger la création de Dieu. Les décisions que nous prenons – notre choix de nourriture et de breuvages, la vaisselle, la coutellerie et les ustensiles que nous utilisons, notre façon de disposer des déchets – ont beaucoup d’importance. Cela est vrai pour les grands événements – dîner paroissial, journée de reconnaissance des bénévoles, rencontre fraternelle annuelle, déjeuner paroissial etc. – comme pour les plus petites activités telles que les réunions des comités, les rencontres de formation et les conférences accompagnées de légers goûters et de breuvages.

Dans une récente lettre pastorale intitulée : Notre rapport à l’environnement : le besoin d’une conversion, les évêques du Canada s’expriment ainsi : ‘ Un nombre croissant d’individus consentent des efforts personnels en faveur de l’environnement… (ce qui comprend) une diminution et recyclage des déchets.’ Les paroisses qui font des efforts dans ce sens envoient un message important à leurs paroissiens, paroissiennes, et surtout aux jeunes : l’Église se préoccupe du bien des générations à venir.

Le recyclage et la séparation des matières organiques des autres déchets ont beaucoup de bienfaits sur la qualité du sol, de l’eau et de l’air. L’adoption de pratiques qui permettent un développement durable nous permettra à tous et toutes – y compris aux générations futures – de bien vivre et d’avoir un juste accès aux nombreux dons que Dieu nous a fait alors qu’il nous a permis d’habiter cette terre. Faire en sorte que les matières organiques ou compostables puissent retourner dans la terre n’est pas tellement difficile.

Choses à faire avant la tenue d’une activité :

1. Se familiariser avec le programme de recyclage de sa municipalité.

2. Bien choisir la nourriture et les breuvages. De préférence, offrir des produits locaux (moins de transport =moins de pollution) ou de commerce équitable (ces producteurs ont généralement un plus grand souci de protéger l’environnement). Préférez les contenants recyclables et l’eau du robinet à l’eau embouteillée.
3. En autant que possible, utilisez de la vaisselle et des ustensiles lavables et réutilisables. Si vous choisissez d’utiliser des produits jetables, assurez-vous qu’il s’agit bien de produits faits de plastique biodégradable qui peuvent être mis dans le bac bleu ou de produits papier compostable qui peuvent être mis dans les bacs gris.

4. Préparez les divers bacs dans lesquels les participants seront invités à déposer leurs déchets en y attachant une liste ou des photos du type de déchets à déposer dans chacun des divers bacs.

5. Faite une courte annonce dès le début de votre activité, annonce dans laquelle vous remercierez les personnes qui ont produit et préparé toute cette bonne nourriture et inviterez les participants à disposer leurs déchets dans les bons bacs mis à leur disposition. Remerciez également tous ceux et celles qui donnent de leurs temps pour assurer la bonne marche de ces procédures environnementales.

6. Convoquez une courte réunion des bénévoles dès le début de votre activité, ou même pour besoin de formation avant même la tenue de l’activité, afin que chaque personne sache bien ce de quoi il en est au juste et quel rôle chacun, chacune est appelé à jouer. Assurez-vous que les bénévoles aient accès à des gants biodégradables car ils devront assurément manipuler quelques déchets de temps à autre.

Tâches à accomplir lors de l’activité :

1. Les organisateurs, les bénévoles et les préposés à la cuisine voient à ce que les divers contenants et autres ordures soient déposés dans les bons bacs.

2. Placez des bacs à plus d’un endroit si vous tenez un grand événement. Assurez-vous qu’il n’y ait pas d’autres poubelles fourre-tout de disponibles dans les lieux où se tient l’activité.

3. Remerciez de nouveau les personnes qui ont produit et préparé toute cette bonne nourriture et invitez les participants à disposer de leurs déchets dans les bons bacs mis à leur disposition. Merci également à tous ceux et celles qui donnent de leurs temps pour assurer la bonne marche de ces mesures environnementales.
4. Des bénévoles se tiennent près des bacs afin d’assurer la bonne disposition des ordures. Ces personnes verront à faire le nécessaire pour remédier aux quelques erreurs qui pourraient se produire.

Choses à faire après la tenue de l’activité :

1. Assurez-vous que tous les bacs soient prêts à être ramassés ou à être mis au chemin.

2. Si ces procédures sont mises en marche pour toutes les activités, les paroissiens, paroissiennes verront que cette façon de procéder fait partie des pratiques courantes de la paroisse et reflète le souci que nous avons tous et toutes de protéger la création. Avec le temps, la disposition des déchets dans les bons bacs se fera de façon de plus en plus naturelle et demandera de moins en moins de supervision.

Retour écologie     Retour

Une Paroisse au coeur de la Francophonie de l'Est-Ontarien